LA LOUANGE : UN MOYEN DE GLORIFIER DIEU ET LE RÉJOUIR (2/4)

20_Février_Progresser.jpg

Il arrive que certaines personnes tentent de greffer leur louange sur une vie d'indifférence, centrée sur leur volonté propre, dans l'espoir de vivre une forte expérience émotionnelle ou de recevoir des avantages particulièrement visibles. Il peut arriver, même à un chrétien désobéissant, de ressentir des émotions profondes au sein d'un groupe d'adoration ou de vivre un moment fort en écoutant un CD de louange. Après tout, les païens qui adorent de faux dieux connaissent aussi des moments d'extase. Cependant, ni le chrétien désobéissant ni le païen n'honore le Dieu vivant.
Alors comment leur louange pourrait-elle faire sa joie ? 
La louange va bien au-delà d'une excitation émotionnelle. Elle requiert qu'on s'offre soi-même à Dieu comme son serviteur pour faire sa volonté, rien de plus, rien de moins, et rien d'autre. 
Elle attend de notre part un changement radical d'objectifs. Nous choisissons des objectifs de vies simples, centrés sur Dieu.
Le connaitre mieux, l'aimer de tout notre être, faire sa volonté quel qu'en soit le prix, le glorifier et lui plaire.