LA LOUANGE : UN MOYEN DE GLORIFIER DIEU ET LE RÉJOUIR (3/4)

21_février_Progresser.jpg

Dans l'adoration, vous vous prosternez humblement devant le Seigneur, vous abandonnant à lui autant que possible à ce moment précis de votre vie. 
C'est d'une telle attitude que jaillit la louange qui honore, glorifie et réjouit Dieu pleinement. 
C'est de là que vont naître non seulement des moments de louange planifiés mais aussi, au fil des heures, une louange spontanée, orale ou silencieuse, suivant les situations. Il vous suffit de penser à ce que Dieu est ou à ce qu'il a fait, pour que votre coeur déborde d'adoration et de reconnaissance. C'est ainsi que Paul, dans 1 Timothée 1:17, interrompt son discours pour s'écrier : "Au roi des siècles, immortel, invisible, seul Dieu, soient honneur et gloire, aux siècles de siècles ! Amen !"
Ou alors vous pouvez le remercier et le louer lorsque vos sentiments vous retiennent au lieu de vous encourager. Ce n'est pas un mal que votre louange provienne d'une vie qui connait des luttes, une vie qui ne parvient pas à manifester la gloire de Dieu, une vie qui connaît des échecs que vous avez à confesser, une vie sombre dans des moments de dépression. 
Tout cela fait partie de notre vie d'êtres humains dans un monde déchu, en attendant l'avenir glorieux que Dieu nous réserve : une vie sur une nouvelle terre, dans un corps de gloire qui dépasse nos imaginations les plus folles. 
Il vous arrivera souvent d'exprimer votre louange avec joie et enthousiasme. 
Dieu n'apprécie pas notre louange en fonction de ce que nous pouvons ressentir. 
Comme l'a dit C.S Lewis, il se peut que nous honorions Dieu davantage que nous n'allons pas très fort que lorsque tout va merveilleusement bien. 

21_février_Progresser.jpg